Configuration d’harpoTab

L’utilisation d’harpoTab impose la saisie de quelques déclarations de configuration supplémentaires à celles habituelles de Lilypond.

Les déclarations peuvent se faire de deux façons, l’une globale, écrite dans un fichier de configuration séparé nommé harpoTabsetup.ly, ou de façon locale dans chaque fichier de partition. Ces deux modes de déclaration sont volontairement redondants et s’écriront de la même façon dans les deux cas.

Cependant, hormis pour les indications dont il est explicitement indiqué qu’elles doivent se trouver dans les fichiers de musique, vous préférerez probablement les définir une bonne fois pour toute dans votre fichier de configuration, et ne pas les voir apparaître dans les fichiers de vos morceaux de musique.

Syntaxe

Les fonctions de configuration (sauf les expressions musicales) s’écrivent : #(define param value) où param est le paramètre à configurer et value la valeur à lui attribuer, dont l’écriture dépend du type de l’information.

Variable

On attribue à param le contenu d’une autre variable, par exemple ctl ou jpl.

Texte

On écrira value sous la forme “A”.

Vrai ou faux

Les valeurs #t et #f signifient respectivement vrai (true) ou faux (false). Il suffit de les inverser pour modifier le comportement de la fonction.

En effet, le comportement d’harpoTab est de lire d’abord le fichier de configuration, puis les indications locales, lesquelles surchargeront la configuration globale.

Chacun déterminera quelles sont les indications à conserver dans les fichiers de partition et celles à n’indiquer que dans le fichier de configuration. On pourra donc à la limite n’avoir quasiment aucune déclaration dans les fichiers de partitions, ou au contraire ne pas avoir de fichier global et tout écrire dans les partitions.

Les indispensables

Seules trois informations sont indispensables pour générer une tablature.

Tonalités

La tonalité d’entrée (songTone) est celle de l’harmonica qui peut jouer la mélodie telle qu’elle est écrite dans la partition. Ce n’est pas forcément celle du morceau lui-même, un morceau en ré mineur se jouant sur un harmonica en sol. Si une tablature existe déjà vous connaissez sans doute cette indication, sinon vous pouvez vous baser sur l’armure. Si la tablature obtenue vous semble trop difficile à jouer, ou s’il manque des notes, essayez une tonalité voisine (une altération de plus ou de moins).

La tonalité de sortie est (harmoTone) celle de l’harmonica qui jouera la mélodie, souvent le même mais pas forcément, c’est pourquoi les deux informations sont indispensables.

L’existence de ces deux informations permet en outre d’automatiser les transpositions.

songTone = sol

harmoTone = sol

Accordage

L’accordage de votre harmonica (tunOut) est indispensable pour que la tablature générée y corresponde.

#(define tunOut code)

L’accordage de l’harmonica de saisie (tunIn) ne l’est par contre que si vous saisissez votre musique en mode tablature, afin que les numéros de trous soient convertis correctement.

#(define tunIn code)

Les facultatives

harpoTab vous propose de nombreuses options pour obtenir la tablature de vos rêves.

Système de tablature

Les deux systèmes de tablature communément répandus sont soit à une ligne avec des indications de sens de jeu, soit sur deux lignes, les notes aspirées en haut et les soufflées en bas. La valeur par défaut est le système à deux lignes, défini avec :

#(define db-mode #t) (d et b comme draw et blow, aspirer et souffler en anglais).

Système à deux lignes

La clé de tablature est constituée de deux lettres personnalisables :

Inversion

Attention à ne pas inverser les lettres A et S dans la définition de la clé, en imaginant que cela inversera les lignes : les notes aspirées s’afficheraient toujours au-dessus de la ligne, quand bien même elle porterait l’indication S.

#(define tabClef ‘(“A” “S”)) la première lettre pour les notes aspirées, et la seconde pour les notes soufflées.

En outre l’instruction #(define reverse-db-mode #f)vous permettra d’inverser les deux lignes et de passer en S A.

Symboles et positions

Un certain nombre d’indications de jeu, tels que note soufflée ou aspirée, sont affichées sous forme de symboles, placés avant, après, ou à la verticale du numéro de trou. Dans ce dernier cas, ce sera au-dessus pour une indication de trou placée au-dessus de la ligne, sinon au-dessous. Pour tous ces symboles, la notation sera
#(define symbol ‘(“x” -1)) où x est le caractère à afficher, et le chiffre sa position : -1 avant, 0 à la verticale, et 1 après. Si on choisi de ne pas afficher de symbole, il suffira de laisser vide l’indication de caractère : “”.

Système à une ligne

Le sens de jeu n’étant plus indiqué par l’emplacement du numéro de trou sur une ligne ou l’autre, il est nécessaire de l’indiquer au moyen d’un symbole adapté.

Les indications les plus courantes sont les signes + et . Mais il est bien entendu possible de leur préférer d’autres symboles, tels que < ou > par exemple. Ces symboles ne peuvent etre placés qu’avant ou après le numéro (-1 ou 1).

  • #(define draw-symbol ‘(“-” -1)) pour le symbole de note aspirée ;

  • #(define blow-symbol ‘(“<” 1)) pour le symbole de note soufflée.

Syntaxe

Tous les symboles doivent être entourés de guillemets informatiques ” et séparés par une espace.

Lignes et barres de mesures

Les tablatures à une seule ligne ne nécessitent pas forcément l’affichage de la-dite ligne et celle-ci peut donc être masquée.

#(define hide-staff #f)

On peut également masquer les barres de mesure, ce qui est recommandé si on masque la ligne.

#(define hide-barline #f)

Hampes

Par défaut seuls les numéros de trous sont affichés, mais on peut choisir d’afficher également les hampes des notes dans la tablature.

#(define show-stems #f)

Lignes de suivi et silences

Accords

Pour les accords, qui nécessitent plus de place qu’une simple note, l’affichage des notes alternatives est d’office désactivé, mais pas l’affichage en italique.

Les notes dont la durée est supérieure à un temps (tel que défini par la métrique) peuvent être prolongées par une ligne horizontale indiquant de façon graphique leur durée. Ceci peut être utile pour qui ne sait pas lire le rythme.

#(define show-span #t)

Dans ce cas on pourra également désactiver l’affichage des silences.

#(define hide-rests #f)

Notes alternatives

Si une note peut être jouée de plus d’une façon, les alternatives seront affichées sous forme d’exposant, mais on peut les masquer pour alléger la tablature.

Bon caractère

Il est préférable de choisir un caractère relativement discret et étroit, tels que le point, ou le point d’exclamation si on souhaite un caractère plus visible.

#(define warn-altern #t)

Dans ce cas les notes en question seront simplement affichées en italique pour signaler l’existence de notes alternatives, ce qui peut aussi être désactivé.

#(define show-altern #t)

Cependant, le style italique n’existant pas sur toutes les polices, il est également possible d’opter pour un caractère de substitution (position avant ou après uniquement) :

#(define warn-symbol ‘(“.” -1)

Personnaliser

Attention à bien respecter la syntaxe : un ‘ et un # avant les parenthèses et des ” pour encadrer les symboles.

Tous les caractères ne conviennent pas pour indiquer une altération. L’esthétique et la lisibilité sont laissées à votre appréciation.

En outre il est impératif de saisir six caractères ou suites de caractères, et de tenir compte de l’espace nécessité par ces caractères, qui doit rester cohérent avec les choix par défaut.

Enfin pensez au fait que les symboles existant ont pour particularité d’avoir un positionnement vertical exactement au milieu de la ligne, et que si ceux que vous choisissez en remplacement n’ont pas ce comportement, ils ne s’afficheront pas correctement (voir page ).

Altérations

Affichage

Les altérations peuvent être écrites soit après le numéro de trou (mode linéaire), soit à sa verticale.

symboles d’altérations

Les signes utilisés pour afficher les altérations sont totalement personnalisables. On pourra soit choisir un des divers modèles existant, soit en créer un ex-nihilo.

Bends

Over-tones

Affichage

alt1

‘ ” ”’

∘ ∘² ∘³

après le numéro

alt2

– = ≡

∘ ∘∘ ∘∘∘

à la verticale du numéro

Pour sélectionner un de ces modèles, il faut l’indiquer dans les instructions adéquates :

#(define alt-model alt1).

Personnalisation

Il suffira d’indiquer non plus le numéro de modèle mais une liste (ou plutôt un vecteur pour utiliser la dénomination du langage utilisé, à savoir le scheme) :

#(define alt-model ‘(#(“:” “::” “:::” “⚫” “⚫⚫” “⚫⚫⚫”) 0)) pour un positionnement vertical.

Harmonicas chromatiques

Lorsqu’il faut indiquer une utilisation de la tirette (ou piston) le choix par défaut est d’afficher le numéro de bouton dans un cercle (bar0), mais on peut lui préférer un symbole alphabétique que l’on pourra personnaliser comme les altérations :

#(define bar-symbol bar3) ou #(define bar-symbol ‘(“” 0)).

bar1 :  (avant)

bar2 : ◂ (après)

bar3 : ↤ (verticale)

Accessibilité

Quelques options inhabituelles mais bien utiles pour faciliter la lecture.

Mode couleur

Les indications de trous de la tablature peuvent être affichées dans une autre couleur que les notes et portées. Toutes les couleurs s’indiquent sous forme RGB.

#(define def-color ‘( 0 0 0 )) couleur générale de la tablature

Si le mode couleur est activé, les notes aspirées et soufflées seront affichées dans une couleur différente, personnalisables.

#(define color-score #f) partition en couleur

#(define color-tab #f) tablature en couleur

#(define blowcolor ‘( 0 0 255)) couleur des notes soufflées

Cumul d’options

Si on cumule les options d’encadrement et de tablature colorée, les encadrements seront également colorés.

#(define drawcolor ‘( 255 0 0)) couleur des notes aspirées

#(define errorcolor ‘( 255 0 0)) couleur des notes inexistantes

Mode encadrement

En système à une ligne, on pourra préférer un cadre autour du numéro de trou au lieu du symbole de sens aspiré. Les notes alternatives seront affichées en dehors de ce cadre : #(define boxmode #f)

Bookmarquez le permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *